Les Parcours du Coeur

Trouvez le Parcours du Coeur le plus proche de chez vous sur  www.fedecardio.org/pdc

pdcfamille1-16

  • 430 Parcours du Coeur dans le Nord - Pas de Calais du 18 mars au 14 avril 2017
  • Marche, course pédestre, cyclotourisme, marche nordique, zumba, natation, etc...
  • Village-santé

La Fédération Française de Cardiologie invite les communes et les associations à se mobiliser contre les dangers de la sédentarité, en organisant un Parcours du Cœur entre le 18 mars et le 14 mai 2017. Un engagement citoyen très simple à mettre en œuvre, au bénéfice de la santé de tous. Inscriptions dès la mi-septembre sur le site www.fedecardio.org.

 

QU’EST-CE QU’UN PARCOURS DU CŒUR ?

Parcours du Coeur 2017C'est un événement que vous organisez au sein de votre commune, de votre quartier, autour d'une ou de plusieurs activités physiques, effectuées en commun, sans esprit de compétition, en apportant aux participants des informations et des conseils sur la façon de prendre soin de leur santé cardio-vasculaire à tous les âges de la vie.

Le but immédiat est de reconnecter les Français avec un effort physique régulier en leur montrant qu'il peut être source de plaisir et contribuer à combattre très simplement l'obésité, l'hypertension artérielle, le stress… Puis de les amener à corriger certains traits de leur mode de vie qui augmentent leur risque de développer une maladie cardio-vasculaire, en diffusant les messages d'information et de prévention conçus par la Fédération Française de Cardiologie (FFC).

Le Parcours du Cœur est un rendez-vous familial et convivial, pour bouger ensemble et prendre conscience de l’importance de le faire tous les jours de l’année !

 

 

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE S’ENGAGER ?

En 2016, plus de 800 communes et agglomérations se sont mobilisées pour faire bouger plus de 100 000 personnes de tous âges, avec le soutien de la Fédération Française de Cardiologie et de ses bénévoles. La FFC encourage toutes les collectivités de France à s’engager pour faire reculer les maladies cardio-vasculaires. La lutte doit s’intensifier car il y a urgence : près de 150 000 personnes décèdent encore chaque année de ces pathologies et les messages de prévention sont encore trop souvent ignorés.

Par ailleurs, d'un point de vue collectif, les tensions financières sur notre système de protection sociale vont aller en s'accroissant dans les années à venir et il faudra pratiquer des choix. Il est important de faire dès maintenant celui de rester le plus longtemps possible en bonne santé ! La prévention constitue autant un engagement personnel pour sa santé qu'un acte citoyen, militant, pour que puisse se perpétuer notre système solidaire de protection sociale.

Le Parcours du Cœur est un excellent moyen pour une commune ou une association de faire connaître la richesse des activités qu’elle propose. Il permet aussi de développer des relations de partenariat avec d’autres associations sportives et des partenaires santé. C’est enfin une animation qui lutte contre la solitude en créant du lien social entre les participants. Et être moins seul contribue à la santé cardio-vasculaire !

COMMENT ORGANISER UN PARCOURS DU CŒUR ?

Chaque commune ou association qui souhaite participer doit inscrire sur le site de la FFC (www.fedecardio.org/pdc) son Parcours du Cœur, à réaliser entre le 18 mars et le 14 mai 2017. Les inscriptions seront ouvertes fin septembre.

Elle organise une ou plusieurs activités physiques (course à pied, randonnée pédestre, marche nordique, balade cyclotouriste, gymnastique, zumba…) et une information sur la prévention des maladies cardio-vasculaires autour du slogan 0, 5, 30 : 0 cigarette, 5 fruits et légumes par jour, 30 minutes d’activité physique par jour. La FFC fournit une assurance à chaque organisateur et met à sa disposition un dossier d’information et bon nombre de conseils pour la mise en place du projet.

Les organisateurs qui s’inscrivent avant le 15 janvier 2017 recevront avant le 1er mars un kit Organisateur complet. Il contient des éléments d’animation : jeu d’affiches informatives, affiches événementielles, banderole… Et aussi des supports d’information à remettre aux participants : document de prévention « Les As du Cœur » de 20 pages au format A5, autocollants…

De nombreux supports de communication à adapter sont téléchargeables sur le site.

Les communes et associations peuvent également organiser une collecte au profit de la FFC, pour créer une action solidaire et participative.

C’est très simple, il suffit de se lancer !

tabac - Parcours du Coeur 2017fruit et légums - Parcours du Coeur 201730 minutes d'acitivités physiques - Parcours du Coeur 2017

POURQUOI PAS UN PARCOURS DU COEUR SCOLAIRE ?

Les communes qui le souhaitent peuvent organiser un Parcours du Cœur Scolaire et y inviter les écoles de leur circonscription. En 2016, 210 000 élèves et près de 1 500 établissements scolaires y ont participé. Toutes les informations sur les Parcours du Cœur Scolaires sont disponibles sur le site de la FFC.

La Fédération Française de Cardiologie met à la disposition des acteurs de l’enseignement un guide pédagogique, pour les accompagner dans la mise en place d’un projet Parcours du Cœur au sein d’un établissement scolaire et l’inscrire dans les axes du parcours éducatif de santé. Il est téléchargeable sur le site www.fedecardio.org. Entièrement interactif, le guide permet d’accéder facilement à l’information souhaitée, à partir d’un sommaire détaillé.

guide pratique Parcours du Coeur 2017pdc6

Toutes les informations sur les Parcours du Cœur Scolaires sur : http://www.fedecardio.org/pdc. Retrouvez toute l’actualité de la Fédération Française de Cardiologie sur www.fedecardio.org / Facebook / Twitter


 

Venez aux Parcours du Cœur avec vos amis, vos voisins, vos collègues, vos parents, vos enfants…

 

pdcfamille2016

Il faut bouger pour être en bonne santé : 30 minutes d’activité physique réduit de 30 à 40% la mortalité cardiovasculaire. C’est le message fort des Parcours du Cœur chaque année.

Ce que l’on sait moins, c’est que les personnes seules ou n’ayant pas de relations sociales sont deux fois plus susceptibles de développer des maladies graves que les personnes entourées… La convivialité, le lien social, l’échange et le partage sont également importants pour la santé.

Ce sont deux bonnes raisons de venir sur l’un des 430 Parcours du Cœur les samedi 2 et dimanche 3 avril 2016, dans toute la région Nord – Pas de Calais : 1. retrouver le plaisir de pratiquer une activité physique 2. Eviter d’être seul et se faire des contacts pour bouger ensemble pendant toute l’année !

Alors, invitez vos amis à vous accompagner, passez chercher vos voisins, parlez-en à vos collègues, emmenez vos parents et vos enfants ! Si vous êtes seul, venez : vous ne le serez plus !

Sur chaque Parcours du Cœur, vous pourrez pratiquer une ou plusieurs activités physiques : marche, course pédestre, randonnée cyclotouriste, natation, marche nordique, gymnastique, zumba… Vous bénéficierez aussi de conseils pour la santé de votre cœur et de vos artères.

Vous avez un Parcours du Cœur près de chez vous. Plus d’une commune sur trois de notre région s’implique dans un Parcours du Cœur le week-end des 2 et 3 avril… Pour trouver le Parcours le plus proche de chez vous et voir le détail des activités proposées, rendez-vous sur le site Internet de la Fédération Française de Cardiologie Nord – Pas de Calais www.fedecardionpc.org.

Si notre région n’est habituellement pas très bien classée pour les chiffres de santé publique, elle sera la première de France pour la prévention le week-end des 2 et 3 avril : plus de la moitié des Parcours du Cœur de France se déroulent dans le Nord – Pas de Calais !

De leur côté, les Parcours du Cœur Scolaires rassembleront cette année 100 000 enfants de plus de 900 établissements scolaires, du 29 mars au 15 mai. Au total, près de 180 000 personnes participeront aux Parcours du Cœur 2016 dans le Nord – Pas de Calais ! C’est de loin le plus gros événement de prévention-santé de France !

La force des Parcours du Coeur du Nord – Pas de Calais, c’est leur esprit collectif et collaboratif. Action régionale structurante, ils regroupent l’ensemble des acteurs de la santé, les communes, les établissements scolaires, les acteurs du sport et de l’activité physique. Les partenariats liés autour de cet événement unique permettent de multiplier les actions de prévention cardiovasculaire auprès du grand public pendant toute l’année.

gilotFabien Gilot (Cercle des Nageurs de Marseille, champion du monde et olympique de natation) et Mathieu Debuchy (Arsenal FC et Equipe de France de football) sont à nouveau les parrains des Parcours du Cœur du Nord – Pas de Calais. Ils insistent sur la nécessité de transmettre à nos enfants l’envie de pratiquer une activité physique.

Le Pr Claire Mounier-Vehier, Présidente de la Fédération Française de Cardiologie, le rappelle « il est important d’adopter une bonne hygiène de vie : 0 cigarette, 5 fruits et légumes et 30 minutes d’activité physique par jour. Il faut aussi éviter de rester seul : développer des liens sociaux a également une action positive sur la santé ! »

Jean-Paul Delevoye, président du Conseil Economique Social et Environnemental, soutient également les Parcours du Cœur. Pour lui, « ce type d’action contribue à construire des liens facteurs de bien-être individuel et de cohésion sociale, qui cimentent l’espérance collective ».

Les Parcours du Coeur véhiculent un message de prévention particulièrement tourné vers les femmes. Elles font moins d’activité physique que les hommes, alors que les maladies cardiovasculaires sont pour elles la première cause de mortalité.

Les participants pourront trouver auprès des organisateurs de chaque Parcours du Coeur les coordonnées d’associations locales leur proposant la pratique régulière d’une activité physique, au-delà de la seule journée des Parcours du Coeur !

Les Parcours du Cœur sont également l’occasion d’une large collecte de fonds au profit de la Fédération Française de Cardiologie Nord – Pas de Calais. La générosité de tous les participants aux Parcours du Cœur est essentielle pour pouvoir développer davantage d’actions de prévention cardiovasculaire dans notre région.

Enfin, les Parcours du Cœur fêteront cette année leur 40e anniversaire : ils ont été créés en 1975 par deux cardiologues lillois.

Les meilleures initiatives parmi l’ensemble des Parcours du Cœur organisés seront nominées pour participer aux Trophées Parcours du Cœur. 12 Trophées seront remis début octobre à l’occasion de l’ouverture des inscriptions pour les Parcours du Cœur 2016.

Les Parcours du Cœur ont été créés en 1975 par une équipe de cardiologues lillois, menée par le Dr Henri Delbecque, pour inciter le grand public à découvrir ou redécouvrir l’activité physique, par l’intermédiaire d’un parcours d’activité physique réalisé ensemble, de manière conviviale.

Les Parcours du Cœur ont ensuite été développés dans toutes les régions par la Fédération Française de Cardiologie et sont devenus le premier événement de prévention santé de France.

Si les Parcours du Cœur existent dans toute la France, plus de la moitié d’entre eux sont organisés dans le Nord - Pas de Calais. Sur 800 Parcours du Cœur en France en 2014, 420 ont été organisés dans notre région. Plus de 500 communes ont contribué à un Parcours. Cela représente une commune sur trois de la région. C’est unique.

parcours_du_coeur__hb.png

La liste des Parcours du Coeur figure sur le site www.fedecardio.org/parcoursducoeur. Selon les lieux, des activités variées sont proposées pour tous les goûts, tous les âges. Chaque commune, ville, agglomération, association… invente son propre parcours.

Marche, course pédestre, vélo, mais aussi natation, escalade, marche nordique, roller, tai-chi, QiQong, yoga, fitness... L'objectif est de promouvoir l'activité physique régulière sous toutes les formes à tous les âges de la vie.

Rendez-vous festif et convivial, les Parcours du Coeur créent du lien social. Au-delà d’une incitation à faire de l’activité physique, les participants bénéficient également de conseils sur les bonnes pratiques au quotidien, l'hygiène de vie et la nutrition, facteurs d'amélioration de la santé cardiovasculaire.

pdcfemmegym.jpg

L’activité physique est le premier moyen de lutter contre les maladies cardiovasculaires. On peut dire que 30 minutes d’activité physique 3 ou 4 fois par semaine réduit le risque cardiovasculaire de près de 40%. C’est pour cela que la Fédération Française de Cardiologie organise chaque année les Parcours du Cœur sur un week-end fin mars début avril, ce sera les 28 et 29 mars en 2015.

La FFC propose aux communes, aux intercommunalités, aux associations… d’organiser un parcours d’activité physique et de diffuser des conseils de prévention santé et d’hygiène de vie.

Le message est simple : 0, 5, 30 : 0 cigarette, 5 fruits et légumes par jour, 30 minutes d’activité physique. Certaines communes organisent une marche et distribuent nos documents. D’autres mettent en place un véritable événement avec la contribution de leur service des sports, d’associations sportives et de professionnels de santé : marche nordique, vélo, ouverture des piscines, gymnastique, zumba et un village santé avec dépistage des facteurs de risque, prise de pression artérielle, conseils diététiques, démonstrations des gestes qui sauvent…

Lire la suite : Pourquoi organiser un Parcours du Cœur ?

femme-sport.jpg

Pour organiser un Parcours du Cœur, c’est très simple. Vous êtes une commune, une association, un établissement public ou privé… Vous organisez un parcours d’activité physique et vous relayez les conseils de prévention santé et d’hygiène de vie fournis par la Fédération Française de Cardiologie. Il suffit de vous inscrire en ligne sur le site www.fedecardio.org.

Vous bénéficiez automatiquement d’une assurance Fédération Française de Cardiologie et vous recevez un kit Organisateur avec des documents de prévention à distribuer aux participants à votre parcours. Vous pouvez également télécharger sur www.fedecardio.org un ensemble de conseils d’organisation et modèles de documents de communication à personnaliser.

"Il faut insister sur la dimension plaisir de l’activité physique"


gilot

Fabien Gilot (Cercle des Nageurs de Marseille, champion du monde et olympique de natation)

 

Pourquoi vous impliquer dans les Parcours du Cœur du Nord – Pas de Calais ?

D’abord, parce que c’est ma région d’origine et que j’y suis attaché. Ensuite, parce que c’est très important de sensibiliser le grand public à pratiquer une activité physique ou un sport pour que chacun puisse préserver sa santé. Nous avons envie de profiter de nos parents, de nos grand-parents le plus longtemps possible et cela passe par un message de prévention santé. Faire 30 minutes d’activité physique trois ou quatre fois par semaine permet de réduire fortement le risque de maladie cardiovasculaire.

 

Vous soutenez particulièrement les Parcours du Cœur Scolaires ?

Il y a deux raisons importantes de développer la prévention santé dans les établissements scolaires. D’abord pour expliquer aux enfants qu’il faut construire sa bonne santé en adoptant une bonne hygiène de vie, qui passe par l’activité physique. Et aussi parce qu’ils vont faire passer le message à leurs parents et à leur famille en rentrant de l’école, en étant plus convaincants que n’importe qui !

Lire la suite : Il faut insister sur la dimension plaisir de l’activité physique 

"Les Parcours du Cœur sont importants pour moi, j’y participais quand j’étais enfant !"


Mathieu Debuchy, Arsenal FC et Equipe de France de footballmathieu-debuchy

 

Vous êtes souvent sollicité pour parrainer des événements ou des associations. Pourquoi avoir répondu oui aux Parcours du Cœur ?

Pour moi, c’est tout naturel de soutenir les Parcours du Cœur dans le Nord – Pas de Calais, car j’y ai participé quand j’étais enfant. C’est un événement dans la région, tout le monde connaît les Parcours du Cœur. C’est important pour moi d’inciter les jeunes à y participer, car ils symbolisent l’activité physique et l’hygiène de vie.

 

C’est l’occasion pour vous de faire passer aux jeunes un message sur l’importance de l’activité physique ?

Il faut qu’ils se rendent compte qu’ils doivent prendre de bonnes habitudes très jeunes ! Pas besoin de faire du sport tout le temps, mais c’est vraiment bien d’en faire de temps en temps pour être en bonne santé. Un peu d’activité physique chaque jour, c’est idéal. Et aussi avoir une alimentation équilibrée, éviter trop de graisses et de sucres. Bouger et bien manger, c’est garder la santé !

 

Lire la suite : Les Parcours du Cœur sont importants pour moi, j’y participais quand j’étais enfant ! 

wissant.jpgDans les quartiers sensibles se concentrent des personnes qui cumulent des problèmes économiques, alimentaires et sans activités sportives… Ce sont elles qui ont le plus besoin des Parcours du Cœur, mais qui ne s’y rendront pas spontanément…

Les mairies de quartiers et les centres sociaux leur proposent de participer à un Parcours du Cœur Solidaire, développant un triple volet santé / alimentation / éducation physique.

Les personnes pouvant participer sont identifiées par le référent social/famille de la Mairie de quartier. Il est en connexion avec les CAF et CCAS. Et aussi les îlots de vie des quartiers, c’est une action très ciblée. Les personnes s’inscrivent à l’avance auprès du référent. A Dunkerque, la Maison de Promotion de la Santé coordonne depuis 6 ans l’organisation d’un Parcours du Cœur Solidaire. En 2015, il rassemblera près de 400 participants.

Ils sont pris en charge à leur Mairie de quartier vers midi, emmenée en bus vers un point de rendez-vous où un repas diététique leur est servi. Une balade dans la nature d’environ 1 h 30, les conduit ensuite à un Village Santé où ils peuvent participer à un dépistage des facteurs de risque cardiovasculaire (hypertension artérielle, diabète, cholestérol…) et bénéficier de conseils de prévention santé. Ils sont reconduits à leur Mairie de quartier en fin d’après-midi.

L’Union Régionale des Centres Sociaux associe sa semaine « Tout le Monde se bouge ! » aux Parcours du Cœur.

Les Parcours du Cœur contribuent à rompre l’isolement social. De récentes études ont montré que les personnes seules ou privées de relations sociales sont deux fois plus susceptibles que les autres de développer des pathologies graves, comme les maladies cardiovasculaires. 

lillepdc1.jpgLe coeur est un muscle : plus il est entrainé, mieux il fonctionne. L’activité physique régulière aide la dilation des artères. Elle prévient aussi la formation de dépôts graisseux sur les parois internes des artères du coeur et du cerveau, qui risquent de provoquer un infarctus ou un AVC.

Au moins 30 minutes d’exercice physique 3 ou 4 fois par semaine sont nécessaires pour entretenir le cœur. Elles aident à :

- conserver un poids normal et si besoin à perdre quelques kilos,

- diminuer le « mauvais » cholestérol

- lutter contre le diabète

- réduire le risque de crise cardiaque

- réduire la pression artérielle

 

Lire la suite : L’activité physique : faites-vous plaisir tout en protégeant votre santé !

Ils nous soutiennent

Facebook FFC Nord - Pas de Calais